Rejoignez-moi sur Facebook ! - Rejoignez-moi sur Instagram !

gdynia1bis
gdynia2

Et pourtant j’étais sur la terre de mes ancêtres…

La dernière course en terre promise était en Afrique du Sud, en mars 2015…alors oui, ce n’est pas à côté de la Pologne, mais c’est tout comme pour moi ! J’étais plein de bonne vibes à l’idée de prendre de le départ du 70.3 de Gdynia. Détendu…presque trop !😁 Quelques galères d’avion, de retard de vélo, des oublis : des bricoles qui normalement me font paniquer mais qui n’ont, cette fois-ci, pas entaché ma motivation, surtout devant mon père, ma belle-mère et la famille Polonaise. ☺️

J’ai juste pas du tout compris pourquoi tous les triathlètes pro de la planète étaient là ! 🙈 On a l’habitude de dire que, si l’île de Lanzarote disparaît l’hiver, il n’y aura plus de triathlète sur terre..Le 11 Aout c’était là même en Polonie ! 😅 Du Frodeno, du Kastelein, Clavel, Molinari… et tout un tas d’autres gars ultra costauds !

Je me fais rouster dans les 3 sports en terminant à une lointaine 32ème place overall et 24ème pro.

Néanmoins, je sors une bonne natation avec un groupe de 6/7 athlètes.

Je passe la première en vélo, la seconde accroche un peu alors je reste 30 minutes comme je peux dans une zone d’inconfort . ☺️ Et puis d’un coup, PAN, ca part, les watts sont là ! Et puis, 30 minutes plus tard, PAN, les crampes sont là à leur tour…C’était trop beau pour être vrai ! J’avais bien mes pastilles Ta Energy pour me soutenir…mais à la maison ! 🙈 Les oublis, la détente…

Bref, impossible de terminer à la même allure, je rétrograde en seconde alors que j’étais entrain de jouer à Fast and Furious. Je pose le vélo en 2h11dans les 20.

Jambes tétanisées, je démarre le semi dans la douleur et le termine comme je peux en taillant le bout de gras avec Nick Kastelein sur les derniers kilomètres.

Déçu mais pas abattu ! J’ai deux semaines pour m’empiffrer de pastilles de sel et me fendre en deux sur le 70.3 Vichy…si je les oublies pas ! 😉

 

See Ya !